Relation au temps et méditation

Le temps file et nous échappe souvent.

Parfois, nous aimerions l’arrêter pour pouvoir faire tellement plus, car nous avons tant à faire, toujours et encore…

 

Kronos versus Kairos

Kronos, le temps linéaire et physique, n’est pas extensible. Il nous avale facilement si nous n’y prenons pas garde. Inutile de chercher à faire rentrer 36h dans une journée de 24h, cela nous sera impossible. Nous le savons déjà que trop bien !

Seul Kairos peut nous permettre de changer notre rapport au temps en nous invitant à saisir les opportunités, à nous laisser aller à ce qui est, en lâchant le contrôle pour pouvoir pleinement savourer sa grandeur. Kairos crée de la profondeur dans le temps.


Relation au temps

Depuis toujours j’ai personnellement un lien très particulier avec le temps sous sa forme Kronos. Mon tempérament m’a longtemps incité à toujours faire plus et mieux ; à ne mettre mon corps et mon esprit en pause que de façon très éphémère.

Puis mes enfants sont nés, et ma relation au temps a évolué, et pas forcément en mieux ! Je devais être partout sur tous les fronts sans m’arrêter, pour le bien-être de mes enfants, de leur père, de ma famille… Chronos m’emportait alors dans une spirale que je ne maîtrisais pas, pour faire selon des critères extérieurs erronés que j’avais volontiers adoptés !

Mes enfants ont grandis ; la Femme qui somnolait en moi m’a invitée à faire des choix, à prendre des décisions qui ont bouleversé mon monde et indirectement ma relation au temps. Ce temps que je considérai comme un ennemi contre lequel je devais lutter encore et encore, ce temps commençait à prendre des allures d’allié, me permettant d’ouvrir les yeux sur ma réalité…

Impact de notre naissance

Cette relation au temps n’était en fait que le reflet de la façon dont je suis venue au monde, du contexte dans lequel je suis née et de la rapidité avec laquelle j’ai vu le jour, laissant des traces indélébiles sur le corps de ma mère…

Ce temps pourtant bien lointain de ma naissance avait laissé une empreinte forte dans la mémoire de mon corps. Personne n’échappe à ce phénomène.

Pour ma part : tout devait donc aller vite, très vite dans la ligne du temps de Kronos.

Je marche vite, je mange vite, je parle vite, je réagis vite, trop vite…

Heureusement, depuis je me suis donnée l’opportunité sur mon chemin de croissance et d’éveil, de conscientiser des phénomènes et de rencontrer Kairos. J’ai pu revivre ma naissance, de l’aborder avec plus de douceur et de lenteur pour redonner un nouveau marqueur, un nouveau référentiel à mon corps. Je propose maintenant mon propre rituel à mes stagiaires qui à chaque fois en ressortent ébahis et transformés par la puissance de cet acte symbolique fort.

Avec Kairos à mes côtés, je suis en vigilance pour nourrir et renforcer cette nouvelle empreinte. Pour m’aider je fais appel à différentes pratiques corporelles, telle que la danse biodynamique à laquelle j’ai été formé, et à la méditation Vipassana. Je réussis maintenant à me poser, à savourer la lenteur, à faire des grasses matinées si le corps en ressens le besoin, à savourer mon inspire et mon expire comme des moments délicieux de contact avec la puissance et la profondeur de la vie qui circule en moi.

La lenteur ne me fait plus peur. Heureusement car en avançant en âge, je n’aurais pas pu maintenir le rythme qui était le mien durant mes 40 premières années de vie.

 

Méditer avec Kairos et se réconcilier avec le temps

Prendre le temps de méditer n’est pas un moment de perdu, d’inutile, de superflu.

C’est un moment où les pensées sont invitées à prendre des vacances, où l’on peut alors explorer son monde intérieur sans jugement, juste en ayant le courage d’observer ce qui est. Juste accueillir le temps de ces retrouvailles avec nos profondeurs, avec nos cellules, avec notre corps et notre cœur, et tous les messages qu’ils ont à nous transmettre.

Méditer pour remercier le temps de l’ici et maintenant, remercier le temps de ce qui a été et le temps de ce qui sera.

Méditer pour se connaître plus intimement, plus en vérité.

Méditer pour se confronter à nos peurs et à nos croyances limitantes avec honnêteté, sans masque, sans personne d’extérieur pour nous juger, seul avec toutes les parties qui nous constituent, et leurs polarités, qui génèrent parfois en nous des conflits internes, des « Oui mais ! »… et les surmonter.

Méditer pour prendre les bonnes décisions et agir de façon alignée avec qui Je Suis.

Alors oui, pour moi méditer est un bon moyen de savourer la vastitude de Kairos, l’infinitude de l’espace temps, avec la sensation que le temps s’arrête, me permettant ainsi de m’ancrer dans mon quotidien aussi tumultueux soit-il.

Libre à chacun de trouver comment vivre ses temps méditatifs. Ce peut être confortablement installé porté par des méditations guidées ; ce peut être en dansant, en chantant, en marchant dans la nature, en cuisinant, en étant en contact des chevaux, en participant à des ateliers pour nous soutenir dans notre démarche de découverte,…

Ne nous restreignons pas ; faisons-nous plaisir en saisissant l’opportunité que nous propose Kairos pour sentir la profondeur de l’instant.

Osons prendre ce temps hors du temps, ne serait-ce que 5 minutes par jour, pour renouer avec notre véritable nature qui ne demande qu’à être libérée d’un carcan qui la restreint.

Renouons véritablement avec l’idée que le temps est votre ami pour la vie et qu’il n’y a rien de plus précieux et de plus éclairant que de savoir prendre le temps du « rien » tellement plein de « tout ».

Love & Trust 🌹

Nadège
04/11/2021

Pour celles et ceux qui veulent aller plus loin à la rencontre de leur monde intérieur

🎁  retrouvez les « Bulles de bien-être », des méditations guidées pour retrouver confiance et sérénité en autonomie – à vous offrir ou à offrir à ceux que vous aimez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.